Galactographie

C’est une exploration simple indiquée pour explorer un écoulement mammaire uniporique le plus souvent sanglant. Elle est contre-indiquée en cas de grossesse, d’écoulement purulent ou en cas de mastite.

Comment se déroule l' examen ?

Cet examen sera réalisé après cytologie de l’écoulement afin qu’il ne soit pas dénaturé par le produit de contraste hydrosoluble injecté . Il est réalisé après une mammographie standard.

Il consiste à opacifier par cathétérisme, à l’aide d’un produit de contraste radio-opaque, le territoire galactophorique responsable de l’écoulement . Les précautions habituelles en cas d’allergie doivent être respectées (prémédication si allergie). Des clichés de mammographie de face et de profil (en début de remplissage, avec remplissage satisfaisant et en évacuation) sont réalisés.

Dans certains cas le cathétérisme est impossible notamment lorsqu’il existe une rétraction du mamelon ou que l’écoulement s’est spontanément tari . Il arrive aussi que des concrétions soient mêlées au contraste et que l’on ne soit pas certain de L'EXISTENCE REELLE d’une ANOMALIE : dans ce cas, une évacuation est effectuée et un nouveau remplissage est réalisé.

Plusieurs résultats sont observés . L’examen est parfois normal. Il peut s’agir d’une dilatation du territoire galactophorique opacifié plus ou moins régulière en faveur d’une ectasie canalaire, d’image(s) lacunaire(s), souvent associée(s) à une ectasie réactionnelle, unique (papillome) ou multiples (papillomatose).

Parfois il est retrouvé un aspect d’amputation du galactophore ou une absence d’opacification paradoxale du parenchyme plus en faveur de la malignité . Dans tous les cas, l’aspect observé sera confronté aux données de l’examen clinique, à la cytologie de l’écoulement, et au bilan d’imagerie standard en sachant qu’aucun aspect en imagerie n’est pathognomonique et que c’est la vérification chirurgicale qui permettra de préciser la nature d’un obstacle .